Recherche libre
Abonnez-vous au fil RSS de St-Grégoire
meteo °  Dimanche 19 Novembre 2017 - St Tanguy
Saint Grégoire


Accueil > Vie municipale > Conseil Municipal > Genèses des Maires de Saint-Grégoire

Actualité du 31 Août 2017

Les Maires de Saint-Grégoire

Depuis 1790, la ville de Saint-Grégoire a connu 15 Maires.

  • Léonard GRANDMOULIN (1790-1791) : 1er Maire de Saint-Grégoire
  • Gilles FONTAINE (1791-1791) : élu le 16 octobre 1791, il  n’a pas laissé de trace de ses fonctions
  • Gilles GRALLAN (1792-1834) : Le 25 décembre 1792, an I de la République, il signe le premier acte (décès) inaugurant ainsi l’état civil à Saint-Grégoire.
  • Gilles MOREL (1834-1847) : Gilles Morel n'a pas fait de chose extraordinaire, lance Auguste Quemerais, de l'association Mémoire et patrimoine. Il s'est surtout opposé au préfet, au sujet de la création d'une école
  • Joseph GRALLAN (1847-1849 / 1863-1873) : Il sera maire de Saint Grégoire de 1848 à décembre 1849 puis de 1863 à 1873. Il offre sa démission pour raison de santé , en 1871, mais le préfet lui demande de rester en place jusqu’aux élections nouvelles ( 29 mars 1871 )
  • René LE JARIEL (1850-1863) : Il devient propriétaire en 1841 de Béquigneul et vient habiter Saint Grégoire après la remise en état du château. Il devient conseiller municipal dès 1843 et le restera 25 ans , c’est-à-dire jusqu’à sa mort, dont 13 ans de maire de 1850 à 1868.
  • Emmanuel GESVRET (1873-1873 / 1881-1887) : il n’a pas laissé de trace de ses fonctions
  • Julien TEMPLE (1873-1881) : il n’a pas laissé de trace de ses fonctions
  • Joseph GRANDMOULIN (1887-1918) : Arrière-petit-fils de Léonard Grandmoulin, ce nouveau maire a eu à gérer deux événements importants. « La crise de la laïcisation de l'école des filles et la guerre de 1914 », relatent les membres de l'association Mémoire et patrimoine.
  • François TESTARD (1918-1919) : Joseph Grandmoulin délègue une partie de ses attributions au conseiller municipal, François Testard, qui, après le décès du maire, le 27 février 1918, sera chargé par le Préfet d'administrer la commune jusqu'aux élections de décembre 1919.
  • Alphonse MILON (1919-1965) : Maire durant 46 ans, le plus long mandats consécutifs. Initiateur du premier lotissement communal », la Cité des Jardins... Durant ses mandats, Alphonse-Milon a porté de nombreux projets. Il gérait la commune en bon père de famille.
  • Henri SCHMITT (1965-1971) : il n’a pas laissé de trace de ses fonctions
  • Paul RUAUDEL (1971-1999) : Élu à l’âge de 29 ans, il a été successivement conseiller, premier adjoint et maire de Saint-Grégoire. Il a occupé cette fonction de 1971 à 1999. Il a été conseiller général du canton de Betton de 1988 à 1994, vice-président du district de Rennes, président du syndicat d’alimentation en eau potable et du syndicat d’électrification de Renne Nord. Il a été un des fondateurs du Centre de gestion 35 (appelé communément la maison des communes). Il en a été le président de 1985 à 2001 et en a fait « un partenaire-personnel des collectivités territoriales.
  • René DAVID (1999-2008) : C’est en 1995 qu’il fait ses premiers pas en tant que conseiller municipal auprès de Paul Ruaudel et qu’il participe à de nombreuses commissions. Le 30 janvier 1999 il prend la suite de Paul Ruaudel en tant que de Maire de Saint-Grégoire, il sera réélu le 17mars 2001.
  • Pierre BRETEAU (2008-) : Il se présente en 2008 avec le soutient de la majorité sortante. Avec près de 42% au premier tour, il devient avec 52% des suffrages au second tour, maire de Saint-Grégoire et conseiller communautaire de Rennes Métropole. Le 23 mars 2014, Pierre Breteau repart pour un second mandat obtenant 71,14 % des voix.Il est également vice-président de Rennes Métropole (président de la commission Finances, personnel et administration générale) et Conseiller Régional.
Retour
PDF